Poire williams verte
Nicolas Buard producteur de poire
Poire Williams verte

Nicolas Buard

Producteur de poire et responsable de l’irrigation sur la zone

PRODUCTEUR & TERROIR

Nicolas Buard, 35 ans, produit plusieurs fruits dont la pêche de vigne, pêche blanche, pomme, cerise mais également des céréales. Il est installé depuis 2009 date à laquelle il a repris les rênes de l’exploitation familiale, en l’agrandissant par la même occasion. Ce qui est important pour monsieur Buard, c’est le travail d’équipe et le partage. C’est pour cela que quand il a créé un petit magasin de vente directe de ses produits il a formé une jeune du village pour qu’elle en prenne les rennes. Comme il le dit lui-même « Je préfère partager et que tout le monde gagne sa croûte ».

« Nos poires sont excellentes car cultivées sur les sédiments du Rhône. »

Nicolas Buard Producteur de poire et responsable de l’irrigation sur la zone

RATIQUES CULTURALES

L’art subtil du poirier

L’arboriculture est un métier difficile. Il faut 7 ans à un poirier planté pour commencer à donner des fruits qui peuvent être vendus. Alors Nicolas prendre un grand soin de ses arbres. Aujourd’hui, son objectif est de ne plus augmenter ses volumes mais améliorer la qualité de ses fruits : « pas faire plus mais faire mieux ». C’est notamment pour cela qu’il s’est converti en Zéro Résidus de Pesticides. Il réalise ainsi 12 à 15 interventions au lieu d’une trentaine en conventionnel et il arrête de traiter plusieurs mois avant la récolte pour ne laisser aucune trace sur nos fruits. C’est aussi par conviction personnelle, car il est « consommateur avant d’être agriculteur » comme il aime à le rappeler. Par ailleurs, lors de la taille, tous les rameaux sont broyés puis laissés aux pieds des arbres pour apporter de la matière organique et fertiliser naturellement les sols.

ACTIONS ENVIRONNEMENTALES OU SOCIÉTALES

Préserver l’eau et les écosystèmes

Il est très inquiet du changement climatique. Il voit les récoltes se décaler chaque année et se demande à quel point cela va affecter ses cultures et réfléchit aux améliorations nécessaires pour préserver les vergers de la région. Pour Nicolas, l’enjeu de demain, c’est l’eau. Il s’investit donc dans ce domaine en étant président de l’association d’agriculteurs qui gère les ressources en eau dans la zone autour de Sablons.
Notre producteur partenaire développe les écosystèmes sur ses vergers. Il permet à la faune locale de se développer et ainsi d’aider ses vergers de poiriers en ayant placé des nichoirs, refuges à insectes et des ruches externes qui concourent à la pollinisation et également des haies composites de plusieurs essences avec son voisin. Il pratique aussi l’enherbement naturel, sans tonte pour avoir de la hauteur d’herbe et permettre à la flore auxiliaire de se développer. Les auxiliaires présents jouent un rôle primordial dans la lutte intégrée pour maitriser le psylle du poirier, principal ravageur du poirier. Et comme souvent la nature est bien faite : ces auxiliaires sont plus efficaces que les traitements chimiques et bien moins nuisible aux fruits et à la faune locale.

Le fruit de leur travail

Poire Williams verte

en purée