Peche blanche Montrouge et Patty
Carlos Dias Gorrilhes producteur de peche blanche
Pêche blanche Montrouge & Patty ®

Carlos Dias Gorrilhes

Chef de culture et expert en pêches

PROCTUCTEUR & TERROIR

Quand Carlos parle de son métier, on comprend à quel point être agriculteur faire appel à plusieurs expertises : chef de culture, il gère l’exploitation, définit les itinéraires culturaux, décide des dates de récolte, s’occupe de la gestion du personnel. Son exploitation arboricole regroupe pêchers, abricotiers et cerisiers sur 250ha. Il s’en occupe depuis 20 ans et trouve chaque saison de nouvelles façons d’améliorer sa production.

« Comme le verger est dédié à Adamance, on a pu retarder la récolte pour avoir un fruit plus sucré. »

Carlos Dias Gorrilhes chef de culture et expert en pêches

PRATIQUES CULTURALES

Les experts de la taille du pêcher

Pour Carlos, l’étape la plus cruciale pour avoir des fruits de la meilleure qualité possible c’est la taille. Ce moment est essentiel car il permet d’enlever certaines fleurs et de garder les rameaux qui donneront les meilleurs fruits, concentré en arômes et en sucre. C’est un travail de précision et qui demande une très grande expertise. Il faut 7 ans pour former un bon tailleur. Alors notre partenaire a une équipe fidèle qui revient chaque année depuis ses débuts. Autre avantage de la taille, les bois coupés sont laissés au sol avant d’être broyé et ainsi fournir naturellement de la matière organique au sol utile au verger.

ACTIONS ENVIRONNEMENTALES OU SOCIETALES

Des pêches moins gourmandes en eau

Parmi tous les fruits du verger, la pêche est un peu à part. L’apport en eau est en effet un très gros enjeu pour elle qui a besoin de beaucoup plus d’eau que l’abricot par exemple pour bien se développer. Malgré cette contrainte, Carlos a pu optimiser les quantités d’eau apportées sur le verger et ainsi les diminuer de moitié grâce à ce qu’on appelle le « biberonnage » : une réduction de la quantité d’eau apporté par passage mais des passages plus réguliers. C’est suffisamment important pour que deux personnes d’avril à septembre ne s’occupent que de ça. Il travaille maintenant à une optimisation supplémentaire d’apport en eau avec une précision accrue de ces apports grâce à des capteurs sur les branches des arbres qui pourront mesurer la croissance des branches et fournir des informations sur le stress hydrique subis par le plant.

Le fruit de leur travail

Pêche blanche Montrouge & Patty ®

en purée